Les chroniques ferroviaires de Mediarail.be

Accueil » Articles » Le citoyen, quel usage fait-il du chemin de fer ?

Le citoyen, quel usage fait-il du chemin de fer ?

Le chemin de fer ne serait sans ce qui fait son succès : les clients. Or, la morphologie socio-économique de ces derniers s’est considérablement modifiée au fil des décennies. Le train stagne, avec quelques variantes, à une moyenne de 6 à 12% de part de marché dans le transport global des personnes. Le trafic de proximité, au quotidien, se maintient mieux avec des parts de marché de 20 à 40%. Mais cela signifie que le rail est souvent utilisé comme un transport d’appoint.

L’article en préambule montre pourquoi le rail a décliné au fil des décennies. Il peut paraître pessimiste mais des actions variées permettent justement de corriger les effets néfastes de l’écosystème ferroviaire, très handicapé par la lourdeur de son exploitation et par son impossible service porte-à-porte.

Paris

Le déclin du transport ferroviaire voyageurs
Les années 1960 ont été marquées par le développement de la construction d’autoroutes reliant l’Europe du Nord au Sud et de l’accès à l’aviation pour tous. L’augmentation des technologies dans le secteur automobile permet aujourd’hui à n’importe qui d’effectuer 1000km sans grandes difficultés en une douzaine d’heures. Les trafic régionaux et locaux impactent quant à eux sur la vie quotidienne de millions de gens. Ils font face à une concurrence, on seulement de la voiture, mais aussi et surtout de l’implantation des résidents, des écoles, des commerces et des lieux de travail. Petite synthèse sur le site de Mediarail.be


Analyses, articles & actualités

ccLa gratuité des transports publics est-elle durable ?
31/03/2016 – Pour certains, la gratuité du transport public fait partie de « l’écologie sociale ». Elle permet aux plus précarisés de se déplacer et d’accéder au centre ville. Or que voit-on ? Des gens qui se déplacent moins à pieds ou à vélo,  une saturation des véhicules rendant les bus très inconfortables, et une surestimation des promoteurs quant à la « clientèle captive » espérée. Du coup, la gratuité semble moins « écolo » qu’il n’y parait…


e6a3e-train_adacioMobilité : le citoyen est-il écolo ? Oui, quand ça l’arrange – 04/09/2015
Tous le proclament sur les réseaux sociaux : ils sont adeptes de l’écologie et participent au mouvement pour une planète plus durable. Demain sera un autre monde, pour certains sans pétrole, sans capitalisme et plus humain. Qu’en est-il de la théorie à la pratique ? Petite ballade éclairante du côté de la mobilité.


ccOn prend très peu le train pour aller en vacances – 16/04/2015
Chaque année le même scénario : bouchons en vue les samedis d’été. Et le train là-dedans ? Il affiche complet, mais n’arrive pas à enrayer l’écrasante supériorité des vacances en voiture. Le citoyen a fait son choix. Explications


Mobilité domicile-travail : entre rêves et réalité
04/11/2012 – dans leur quasi totalité, les débats sur ce thème se contentent d’exposer de simples remèdes cosmétiques sans réaliser l’analyse de la totalité du problème. Trop souvent, par commodité, on oppose le bus contre la voiture, image simpliste compréhensible par tous mais qui est loin de régler la problématique des trajets domicile-travail. Tentons un bref tour d’horizon en élaguant les tabous.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Photos de Flickr

Follow me on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :