Les chroniques ferroviaires de Mediarail.be

Accueil » Le site technique » Le service des trains

Le service des trains

Le service des trains est la partie la plus visible de l’éco-système ferroviaire. Il est divisé en deux sections : les services voyageurs et les services marchandises, avec en leurs sein de multiples missions différentes.

Les services voyageurs obéissent à des critères différents selon la clientèle visée et la longueur du voyage. On peut les synthétiser de la manière suivante :

  • Les transports locaux concentrent généralement les services omnibus ou RER à haute fréquence;
  • Les transports régionaux desservent des rayons de 20 à 100 km, voire plus;
  • Les transports interurbains de grandes distances sur les grands réseaux ainsi qu’en international, distances de + de 200 kilomètres;
  • Les gares qui sont l’interface entre l’urbanisation, la ruralité et le chemin de fer, avec ou sans commerces;
  • Le marketing pour la vente des billets et la politique de tarification qui diffère grandement selon qu’on soit en trafic local, régional ou grande distance

L’introduction de la libéralisation de tous ces services avec l’arrivée de la concurrence, est précisément l’objet d’âpres débats au sein de la politique du rail

L’autre service des trains est celui des marchandises. Le fret ferroviaire est subdivisé en nombreux secteurs selon la clientèle visée et l’industrie concernée :

  • Les grands secteurs clés qui comprennent les vracs solides et liquides,  le secteur sidérurgique, le secteur chimique, le secteur automobile, les charges palletisées…;
  • Le trafic diffus qui rassemble les wagons de diverses origines pour former un seul train;
  • Les trains complets qui désignent des trains de fret direct sans changement de composition, reliant un point A à un point B;
  • Le transport intermodal par le chemin de fer qui concerne les conteneurs océaniques, les caisses mobiles et les semi-remorques, les camions complets sur route roulante;
  • Les « global forwarders » intègrent des solutions multi-transports et des services annexes de logistique et de reconditionnement de fret, mobilisant de très gros capitaux et à dominance privée.

L’introduction de la libéralisation de tous ces services avec l’arrivée de la concurrence à quant à lui suscité un peu moins de débats au sein de la politique du rail. Les opérateurs concurrents sont en nombre de nos jours sur certains réseaux européens, et moins sur d’autres…

Le service des trains est détaillé sous forme de sommaire sur le site technique à ce lien direct :

Le service des trains

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow me on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :