Les chroniques ferroviaires de Mediarail.be

Accueil » Intercités » Espagne : bonnes performances pour les grandes-lignes de la Renfe

Espagne : bonnes performances pour les grandes-lignes de la Renfe

(d’après Expanción, Madrid)

L’opérateur ferroviaire national espagnol Renfe a dépassé pour la première fois au cours de la campagne d’été les trois millions de passagers en trafic AVE et grandes-lignes. Ainsi pour ce mois de juillet 2016, 3.034.000 voyageurs ont choisi le train pour leur voyage longue distance, soit une hausse de + 4,6% par rapport au même mois en 2015. Les chiffres montrent un total de 1.839.000 voyageurs en AVE (+ 6,7% par rapport à 2015) et 1.195.000 sur toutes les autres relations grandes-lignes (+ 3,4%). Les liaisons les plus recherchées en juillet étaient celles entre Madrid, Barcelone, Séville, Malaga, Valence et Alicante. La demande a aussi positivement répondu à l’ouverture de nouvelle ligne AVE entre Leon et Zamora cette année. Entre Madrid et le nord de l’Espagne le nombre de passagers a augmenté en juillet de 10,3%. Ailleurs, les chiffres montrent des augmentations notables de voyageurs sur les liaisons AVE vers Valence (+ 9%) et Barcelone (+ 4,5%). Le record semble atteint sur la liaison Madrid-Cádiz avec + 18,7%.

Sur le total de l’année en cours, soit sept mois, la Renfe a transporté 18,51 millions de passagers dans ses trains AVE et ‘Larga Distancia’, soit 3,7% de plus que durant la même période en 2015. La progression n’est donc pas uniquement estivale. Sur ce volume total, la plus forte hausse est due à la grande vitesse, avec près de 11.970.000 passagers qui ont emprunté les trains AVE, soit une hausse de 6,6% de plus par rapport à 2015, dans un contexte où le réseau à grande vitesse espagnol est fréquemment accusé de surcapacité importante.

La Renfe attribue ces bons résultats à sa politique tarifaire entamée dès 2013 et à d’importantes baisses des prix. Le mois d’août, traditionnellement très chargé en Espagne, semble de bon augure pour battre aussi un nouveau record. Reste à voir si le chiffre d’affaire des grandes-lignes permet de compenser les coûts du service. Et d’autre part, la ligne côtière Barcelone -Valence, en cours de reconstruction, subit des travaux en cascade qui provoquent d’importants incidents et retards de trains. Malgré tout cela, les grandes-lignes espagnoles peuvent afficher le sourire…

Un Talgo Alvia prêt au départ en gare de ‘Francia’ à Barcelone (photo Mediarail.be)

 

Publicités

Follow me on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :