Les chroniques ferroviaires de Mediarail.be

Accueil » Entreprise » L’Autriche à la fête : Venise, trafic transfrontalier (ÖBB) et renouveau pour Westbahn

L’Autriche à la fête : Venise, trafic transfrontalier (ÖBB) et renouveau pour Westbahn

Les ÖBB ont élargis leur offre de « transport » entre l’Autriche, la Carinthie, le Frioul et Venise. Depuis le changement d’horaire du 10 décembre 2017, les clients de l’entreprise publique bénéficient au total 3 trains directs par jour entre Vienne et Venise, ainsi que d’un bus entre Klagenfurt et Venise.

Les trains

La nouvelle offre ÖBB Railjet déroule deux fois par jour ses belles rames sur la liaison Vienne – Villach – Udine Venise. Le premier RJ131 quitte Vienne à 6h25 et arrive à Venise à 14h15. Le second RJ133 quitte Vienne à 12h25 et arrive à Venise à 20h05. Enfin en soirée, le Nightjet quitte quotidiennement Vienne à 21h27 pour une confortable arrivée à 8h24 à Venise. Le temps de parcours nocturne est plus long et logique, car on ne voit pas l’intérêt d’arriver dans la Cité des Doges à 5h00 du mat, où aucune chambre d’hôtel n’est disponible si tôt…

Brennero

Un Eurocity sur l’axe Vérone-Munich, arrivant à Brenner pour ses derniers mètres en Italie (photo Mediarail.be)

La Directrice Voyageurs des ÖBB, Valerie Hackl, s’enthousiasme : « Avec la nouvelle liaison quotidienne Railjet, nous offrons à nos clients une offre supplémentaire, confortable, moderne, et surtout rapide et attrayante pour les liaisons existantes vers l’Italie. » Particularité : ces trains sont non seulement composés de matériel Railjet, mais c’est une Taurus 1218, apte sous le 15kV AC et le 3kV DC italien, qui tracte la rame de bout en bout.

L’offre de voyages en train ÖBB vers l’Italie se poursuit aussi du côté du Tyrol et du lac de Garde. Les trains DB-ÖBB Eurocity relient Munich et Innsbruck avec Venise / Bologne, Vérone, Bolzano, avec un cadencement aux deux heures. Restait cependant à améliorer les liaisons courtes, transfrontalières et celles des villes proches en dehors des liaisons Railjet.

Par ailleurs, les Railjet offre un service dénommé « WLAN, Service & Divertissement ». Que ce soit en première ou deuxième classe,  les voyageurs peuvent accéder aux derniers numéros des journaux régionaux, nationaux et internationaux sur leur propre appareil mobile, à la demande, grâce au Wifi à bord qui fait…fi du passage des frontières, les clients pouvant poursuivre leur lecture favorite en Italie.

A boire et à manger

Le divertissement continue, mais sur le plan culinaire cette fois. La firme de catering Henry, qui s’occupait du catering des Railjet ÖBB, laisse la place au 1er avril 2018 à un nouveau traiteur, déjà connu du milieu ferroviaire. Le restaurateur Josef Donhauser sera en effet le nouveau traiteur ferroviaire avec sa société Don Travel railcatering GmbH. Donhauser avait déjà dirigé la restauration à bord sous le nom de e-Express, jusqu’en 2012, avant d’être évincé par Henry. Retour aux sources donc. DoN travel railcatering gmbh a su s’imposer face à des candidats renommés d’Allemagne et de l’étranger dans le cadre d’une procédure d’attribution transparente et à plusieurs niveaux. Les critères décisifs pour l’attribution définitive étaient, en plus de la haute qualité de l’approvisionnement alimentaire, les critères d’efficacité économique et de durabilité. Les 10 jours légaux d’opposition au cours desquels les soumissionnaires non retenus peuvent contester le prix est dépassé.

DoN

(Photo presse ÖBB)

Le facteur décisif pour l’attribution a probablement été les subventions accordées par ÖBB pour la restauration. Jusqu’ici, les chemins de fer paient des subsides au traiteur. Son montant ne devrait pas beaucoup changer dans le nouveau contrat mais les ÖBB seraient susceptibles de recevoir des services supplémentaires de leurs traiteurs à l’avenir. Par exemple, le personnel de la restauration s’occuperait de tâches supplémentaires de manutention et de sécurisation du train. Cela est facilité par la nouvelle convention collective négociée durant l’été 2017. En conséquence, un serveur de train gagne non seulement beaucoup plus que par le passé, mais bénéficie de nouveaux règlements sur le temps de travail.

Au cours de la première quinzaine de janvier, ÖBB et DoN Travel présenteront la future gamme culinaire, la gamme de services et d’autres détails sur le concept de restauration innovante lors d’une conférence de presse conjointe. Les 350 employés de l’actuel Henry seront repris par le nouveau traiteur.À partir du 1er avril 2018, « les clients d’ÖBB peuvent s’attendre à des aliments fraîchement préparés à un excellent rapport qualité-prix » commente le communiqué de presse. Attendons de voir…

Bus directs complémentaires pour les villes proches

Toujours dans la même région, relier des villes proches, de part et d’autre de la frontière, c’est la raison d’être des Intercitybus qui relie Venise, Udine et Villach, dont un prolongé sur Klagenfurt. Ils sont estampillés « ÖBB » et démontrent que le corporatisme technologique n’est plus de mise quand on veut offrir un service de transport attractif et qui répond à certains besoins.

Les bus à impériale permettent aux voyageurs de rejoindre, pour 19 euros, directement l’Italie. Un bus relie Klagenfurt à Venise et permet, avec le retour tardif, de passer une bonne journée de huit heures dans la Cité des Doges et d’éviter l’hôtel, ce qui peut être attractif pour la clientèle « petit prix ». Les deux autres services de bus sont limités à Villach. Tous les « bus ÖBB » sont modernes et sont équipés de sièges spacieux, de toilettes à bord et de la climatisation pour un voyage détendu et sûr. La 1ère classe comprend des sièges en cuir, des postes de travail, des prises de courant, ainsi qu’un journal gratuit et des boissons gratuites.

Le concurrent Westbahn dessert 8 gares à Vienne !

Le nouvel horaire de Westbahn prévoit de meilleures liaisons entre Vienne et la Basse-Autriche vers Linz et Salzbourg. Westbahn s’est dotée de deux lignes « colorées » : la « West Green » conserve le servie initial sur Wien-Westbahnhof, en desservant sur Wien-Hütteldorf. La nouvelle « West Blue », elle, démarre dorénavant de Wien-Praterstern et roule sur toute la jonction sud de la ville, en desservant Wien-Mitte, Wien-Rennweg, Wien-Quartier-Belvédère, la gare centrale de Vienne (Hauptbahnhof) et Wien-Meidling. La desserte de Rennweg permet de se connecter à l’aéroport avec le S-Bahn ÖBB S7.

Westbahn

Comme chaque ligne est cadencée à l’heure, Westbahn offre ainsi un train à la demi-heure sur le tronc commun entre St-Pölten et Salzbourg. Les clients choisissent l’une ou l’autre ligne en fonction de leur destination parmi les huit gares de Vienne. Un bel exemple de service au client qui fournit 32 allers-retour sur un trajet de 300 kilomètres. Auquel on doit ajouter les Railjet… du service public ÖBB.

wb-im-tunnel

(photo presse Westbahn)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :