Le Danemark entre timidement dans le club de la grande vitesse

03/06/2019 – La ligne Copenhague-Ringsted, nommée Ringstedbanen, est une ligne à grande vitesse située à l’Est du Danemark, et qui relie Copenhague à Ringsted via Køge. Elle devrait à terme accueillir des trains à 250km/h, ce qui ferait rentrer le Danemark dans le club des pays à grande vitesse, tel que défini par l’UIC.

Ce tronçon de 60 kilomètres inauguré vendredi dernier est le seul où on circulera à 250km/h, le reste du réseau devant être rénové pour atteindre 200km/h, complété de la signalisation ETCS, qui a pris du retard. Dans un premier temps, le nouveau tronçon fournira une capacité supplémentaire à la principale ligne interurbaine du pays, très chargée, située à l’ouest de la capitale, en contournant le carrefour très fréquenté de Roskilde et en libérant des capacités pour des services régionaux. À terme, dès Ringsted, la ligne sera connectée avec le tronçon menant au sud vers le nouveau lien fixe du Fehmarn, lequel remplacerait définitivement les ferries entre Rødby et Puttgarden, en Allemagne. Il en sera de même vers Odense, avec une ligne existante verra sa vitesse rehaussée à 200km/h.

Après l’ouverture officielle, l’opérateur historique DSB devrait commencer à transférer certains services Intercity et régionaux sur la nouvelle ligne, qui sera également disponible pour les trains de fret. Une restructuration plus complète de l’horaire national est prévue pour le changement du 15 décembre.

Parallèle à l’autoroute E20, l’implantation de la ligne permet aussi d’améliorer la mobilité dans les nouveaux quartiers à l’Ouest de Copenhague, à Ny Ellebjerg, où un nouveau pôle d’échange entre services régionaux, S-Bane et métro est en cours de développement. Un park & ride a aussi été construit au nord de Køge, sur la ligne nouvelle, contigüe au S-Bane, laquelle propose un accès au réseau existant en direction de Køge centre. Cette ligne nouvelle est donc un complément au réseau actuel, capable d’accueillir plusieurs types de trains, comme sur certaines LGV en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

>>> Voir aussi : Comment choisit-on une ligne à grande vitesse ?

 

Publié par

Frédéric de Kemmeter

Cliquez sur la photo pour LinkedIn Analyste ferroviaire & Mobilité - Rédacteur freelance - Observateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités plus complexes que des slogans faciles http://mediarail.be/index.htm

Merci pour votre commentaire. Il sera approuvé dès que possible

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.