Mediarail.be – Rail Europe News

Home » Industrie » Encore un succès pour les trains Intercity Stadler

Encore un succès pour les trains Intercity Stadler

Les automotrices Stadler sont connues sur le segment du train régional. Mais la compagnie suisse rencontre de plus en plus de succès avec ses versions grandes lignes, que l’on retrouve chez WESTbahn (KISS), MTR en Suède, chez Leo-Express en République tchèque et … déjà en Pologne depuis 2015. Cette semaine, la compagnie suisseremportait un nouveau contrat pour la livraison de douze unités multiples électriques de type FLIRT destinées à PKP Intercity.

(photo Adam Kilian via wikipedia)

La compagnie de chemin de fer polonaise PKP Intercity a attribué à Stadler le contrat pour la livraison de douze rames FLIRT supplémentaires. La période d’appel expirée le 22 juillet dernier termine ainsi définitivment la procédure d’appel d’offres lancée en décembre 2017. La signature du contrat a eu lieu mardi à l’usine Stadler de Siedlce (Pologne), en présence de représentants du ministère polonais de l’infrastructure et du président du conseil d’administration de Stadler, Peter Spuhler. La valeur du contrat, qui comprend la livraison des 12 véhicules et le contrat d’entretien pour 15 ans, s’élève à 270 millions de CHF (248,24 millions €).

Ces 12 rames FLIRT comportent comme les précédentes huit voitures aménagées en version longue distance. La nouvelle flotte viendra compléter la série de 20 rames classées ED160, et qui ont été livrées à PKP Intercity en 2015. C’était une commande passée auprès d’un consortium Stadler / Newag pour 20 trains à 160 km/h, ainsi que d’un contrat pour la maintenance du parc pendant 15 ans. L’Union européenne avait fourni 70% du financement de la commande. Ces rames ont déjà parcouru plus de 23 millions de kilomètres avec une fiabilité et une disponibilité qu’on nous dit élevées. Ces trains disposent de 60 places en première et 290 places en seconde ainsi que 6 emplacements pour vélos.

Seconde classe (photo ubahnverleih via Wikipedia)

 

Le coin bar (photo Jakub Murat (Muri) via Wikipedia)

Ces rames appartiennent à la dernière génération FLIRT dans la version longue distance. Leur structure légère en aluminium réduit les coûts d’exploitation, d’énergie et de maintenance, ce qui se traduit par des avantages tangibles pour le transporteur. Les véhicules sont entièrement conformes aux spécifications techniques d’interopérabilité (STI). La vaste gamme d’accessoires d’intérieur assure un voyage extrêmement confortable. Les passagers peuvent utiliser des compartiments de première et de deuxième classe, ainsi qu’un salon-bar dédié. Les trains ont des sièges ergonomiques, des toilettes modernes et un système de climatisation efficace. Ils disposent d’affichages électroniques permettant de suivre les itinéraires et d’un système avancé d’information des passagers. Chaque siège est équipé d’une prise et d’un éclairage individuel. Des espaces sont également prévus pour les personnes à mobilité réduite.

(d’après communiqué de presse Stadler)

La première classe (photo Jakub “Flyz1” Maciejewski via wikipedia)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

L’auteur de ce blog


Frédéric de Kemmeter
Analyste ferroviaire & mobilité - Secrétaire de Global Rail Network. Le rail sans tabous ni langue de bois. J'aime les choses bien réfléchies. Le ferroviaire, ce n'est pas faire de l'activisme, c'est faire le tour de la question à 360°. C'est la ligne de conduite de ce blog.
Retrouvez aussi le site technique : http://mediarail.be/index.htm

Restez au courant des dernières analyses et news du monde ferroviaire

Photos de Flickr

Suivez-moi sur Twitter

%d bloggers like this: