L’italien GTS Rail investit dans son avenir

(photo GTS Rail)

Le covid19 voudrait-il que tout s’arrête ? Il n’en est rien et on s’en réjouit. GTS Rail, un opérateur privé de fret ferroviaire basé à Bari, avait annoncé un investissement de 13 millions d’euros concernant l’achat de trois nouvelles locomotives Siemens Vectron, d’une valeur de 9 millions et de 40 wagons de fret d’une valeur d’environ 4 millions. Cet investissement a été réalisé grâce au tissu de banques régionales qui est l’une des fiertés de l’Italie, dans ce cas-ci la Banca Popolare di Puglia e Basilicate.

GTS Rail est la société ferroviaire du groupe GTS, dirigée par la famille Muciaccia. Cette société privée de Bari opère sur le marché libéralisé depuis 2008. Elle assure les relations ferroviaires internationales pour le compte des autres sociétés du groupe, également grâce à la présence dans le capital social de Crossrail et à l’expérience découlant de la participation au programme européen « Marco Polo II ». Cela prouve l’importance de l’Europe dans la revitalisation du rail.

Les trois nouvelles machines Siemens Vectron (type E191), résultat de cet investissement, vont rejoindre leurs sœurs dans les Pouilles. Le parc de GTS Rail comprend désormais 21 machines, dont les dix Bombardier TRAXX F140 DC (type E483) et les huit TRAXX DC3 de dernière génération (type E494). Comme pour les autres machines, l’accord prévoit l’externalisation de la maintenance auprès de Siemens au dépôt de GTS Rail à Bari (photo ci-dessous).

(photo GTS Rail)

L’entreprise dispose également en propre de 355 wagons de type Sggmrss  articulés à six essieux, uniquement pour conteneurs, conformes aux exigences essentielles de la STI WAG pour les réseaux du système ferroviaire transeuropéen conventionnel et de l’accord général d’utilisation des wagons (AVV / CGU / CUU).

Les flux essentiels de GTS Rail s’articulent entre Bari et le Nord de l’Italie, principalement Piacenza, Vérone et Milan, mais récemment GTS fait une offensive sur le juteux marché des trafics portuaires, d’où la commande de nouveaux moyens de traction. Parmi les flux gagnés ces derniers temps, citons ce train entre le terminal portuaire de Gênes et le centre logistique IKEA de Piacenza. Cet ensemble permet de faire le lien entre la Grèce et le Nord de l’Europe avec des partenaires.

(schéma GTS Rail)

Le marché du fret ferroviaire, en Italie, voit la présence d’un opérateur dominant, Mercitalia du groupe FS Italiane, qui contrôle 51% du trafic et un groupe de sociétés privées qui contrôle les 49% restants du marché.

Alessio Muciaccia , PDG de GTS, expliquait à divers médias italiens que : « GTS Rail ne s’arrête pas face à l’urgence de Covid19, mais augmente ses offres et redémarre avec des investissements. Les nouvelles locomotives seront utilisées pour étendre l’offre de traction en Italie. Je suis ravi que la Banca Popolare di Puglia e Basilicate ainsi que la SACE [ndlr : une société d’assurance-crédit], grâce à son bureau territorial de Bari, aient apporté un soutien concret au groupe GTS pour les programmes d’expansion de sa flotte de matériel roulant. Tout particulièrement dans un moment historique très difficile comme celui-ci, où les incertitudes pourraient faire réfléchir, nous poursuivons notre programme de croissance basé sur le système ferroviaire intermodal. Avec ces 3 locomotives supplémentaires, notre flotte atteint 21 unités toutes détenues [en propre, donc non louées] et nous place dans le top 5 des compagnies ferroviaires italiennes. L’urgence Covid19 a été une nouvelle confirmation que le modèle d’affaire GTS est gagnant ».

Pour l’anecdote, chaque machine est porteuse d’un nom de baptême : par exemple « Penelope » pour la 191 043, « Muvt » pour la 191 044  et « Galileo » pour la 191 045. On ne connaissait pas encore les nouveaux des TRAXX prévues pour septembre 2021.

Une des 10 TRAXX F140 de GTS (photo GTS Rail)

Mise à jour 27/01/2021 : trois nouvelles TRAXX prévues pour septembre 2021

Partager cet article :

Facebook Twitter Linkedin

Articles similaires :

ERA_Europe_RailwaysCinq exemples qui font gagner des clients au fret ferroviaire
26/11/2020 – Le fret ferroviaire peut aussi montrer qu’une bonne organisation logistique ainsi que des nouveautés technologiques permettent de lui faire gagner des clients. Démonstration.


Warsteiner BrauereiWarsteiner Brauerei, la brasserie qui aime le train
27/08/2020 – La brasserie allemande Warsteiner Brauerei utilise abondamment le train dans ses expéditions et pour ses manoeuvres. Elle permet de maintenir en vie une petite ligne en plein Sauerland


RailpoolItalie: quand un armateur géant opère ses propres trains intermodaux
03/02/2020 – Le transporteur maritime Medway a commencé à réaliser ses propres services ferroviaires en Italie par le biais de la nouvelle société Medway Italia. Très peu connue, Medway est une filiale du groupe maritime suisse MSC, un géant du transport des conteneurs


>>> D’autres news sur nos newsletters hebdomadaires.
Souscrivez par mail pour être tenu informé des derniers développements ferroviaires
cc-byncnd

Publié par

Frédéric de Kemmeter

Cliquez sur la photo pour LinkedIn Analyste ferroviaire & Mobilité - Secrétaire de Global Rail Network Observateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités plus complexes que des slogans faciles http://mediarail.be/index.htm

Merci pour votre commentaire. Il sera approuvé dès que possible

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.