La semaine de Rail Europe News – Newsletter 016

Du 06 au 12 janvier 2021

Classé par thèmes, ce qu’il faut retenir de l’actualité ferroviaire.

>>> Voir nos anciennes livraisons

Politique des transports

Grüne BahnstrategieAllemagne – Angela Merkel: « Ce n’est qu’avec le rail que nous atteindrons nos objectifs climatiques » – Interview plutôt exceptionnelle que celle donnée par Angela Merkel à la Chancellerie à Berlin. On le sait, Angela Merkel est chancelière depuis 2005 et a annoncé que cette législature sera la dernière pour elle. Les élections allemandes sont prévues à l’automne. Concernant le chemin de fer, elle a rappelé les 86 milliards d’euros d’investissements prévus dans les 10 prochaines années. «Avec le Masterplan Schienenverkehr, la voie est maintenant tracée pour l’instauration d’un horaire coordonné à l’échelle de l’Allemagne, pour davantage de marchandises sur les rails, d’innovations et de numérisation, ainsi qu’une meilleure protection contre le bruit et le climat.» Pour que davantage de passagers passent des avions aux trains, il est essentiel de raccourcir les temps de trajet et d’étendre le réseau ferroviaire plus rapidement, selon Merkel. Dans l’interview, elle met plusieur fois l’accent sur la numérisation. La promotion de grands projets stratégiques tels que la production de cellules de batterie, la technologie de l’hydrogène et la transition énergétique est vitale aux yeux de la chancelière. «Sans de telles innovations, il ne sera pas possible d’arrêter le changement climatique et, en même temps, de conserver un succès économique. Le transport ferroviaire est et restera l’épine dorsale de la mobilité et de la logistique respectueuses du climat. Ce n’est qu’avec le rail que nous atteindrons nos objectifs climatiques. »
>>> DB Mobil – Nur mit der Bahn werden wir unsere Klimaziele erreichen

Grüne BahnstrategieAllemagne – Deux syndicats avec des vues diamétralement opposées concernant le futur de la DB – À la fin de l’année dernière, les Verts allemands avaient présenté un document sur leur conception de la gouvernance ferroviaire. Il en ressortait notamment l’idée d’une séparation complète de l’infrastructure DB Netz pour en faire une administration d’État séparée (comme en Suède), ou une structure institutionnelle assimilée. Contre toute attente, la propostion des Verts a eu l’aval du puissant syndicat des conducteurs GDL (Gewerkschaft Deutscher Lokomotivführer ), ainsi que de l’association des opérateurs privés NEE (Netzwerk Europäischer Eisenbahnen). En revanche, le syndicat généraliste EVG (Eisenbahn- und Verkehrsgewerkschaft), s’est fermement opposé à tout démembrement de la holding, craignant avant tout un affaiblissement du rapport de force. Les débats s’annoncent animés en cette année électorale en Allemagne.
>>> Bahnblogstelle.net – Güterbahnverband und GDL begrüßen Pläne der Grünen zum Umbau der Deutschen Bahn

Transport

Filomena-espanaEspagne – La tempête Filomena recouvre une partie de l’Espagne avec de fortes neige – La tempête Filomena de janvier 2021, d’une ampleur inédite, a recouvert les trois-quarts de l’Espagne d’un majestueux manteau blanc, mais qui n’a pas fait l’affaire du rail espagnol, complètement perturbé, voir même bloqué. Selon l’agence météorologique AEMET, qui a placé le centre du pays dont la capitale Madrid en alerte rouge, cette situation était « exceptionnelle » voire « historique ». Les régions de Madrid, de Castille-La Manche (centre) ou de Valence (est) étaient les plus affectées par les chutes de neige. Des vidéos prises par le gestionnaire d’infrastructure Adif montraient une gare d’Atocha méconnaissable, où les rails n’apparaissaient même plus. La situation s’améliorait très lentement cette semaine mais restait encore problématique dans certaines régions ainsi que dans la capitale Madrid.
>>> El Mercantil – La borrasca Filomena se desplaza y mejora de forma gradual la movilidad

Trafic régional & local

Berlin-S-Bahn-BR483Allemagne – La nouvelle génération de rames de S-Bahn entre en service à Berlin – À Berlin, l’année nouvelle a coïncidé avec la mise en service des nouvelles rames S-Bahn BR483/484. Elles sont prévues pour circuler sur la ligne S47 (Spindlersfeld-Hermannstraße) avec ses intervalles de 20 minutes. Une flotte d’une centaine de rames a été commandée à un consortium réunissant Siemens et Stadler-Pankow (voir plus bas). Cela comprend 21 rames doubles (de série BR 483) et 85 rames de quatre voitures (de série BR 484), entretenues dans l’atelier de Grünau. Outre la ligne S47, elles sont aussi prévues pour remplacer le matériel roulant sur les lignes S8 et S46, ainsi que sur la fameuse Ringbahn comportant les lignes S41 et S42. L’ensemble de la flotte devrait être livré pour 2023.
>>> Ville, Rail & Transport – La nouvelle génération de rames de S-Bahn entre en service à Berlin

Trenitalia-SardegnaItalie – Première phase complète pour la livraison des Swing en Sardaigne – Le 7 janvier dernier, la Sardaigne réceptionnait ses deux derniers exemplaires d’autorails Swing, pour totaliser ainsi un parc de 10 rames présentes sur l’île. La Sardaigne dispose d’un réseau ferroviaire peu connu totalisant 1038 km, dont 430 km à écartement UIC gérés par le groupe FS et 608 km à voie étroite 950 mm gérés par une entreprise de l’île, l’ARST. Le groupe FS avait décidé de renouveler la flotte avec des autorails diesel Swing fabriqué par Pesa, en Pologne. Classé ATR.220, les Swing font partie d’un contrat de service 2017-2025 signé entre Trenitalia et la région Sardaigne, et qui prévoit la livraison globale de 22 unités à utiliser sur les lignes Cagliari – Oristano, Cagliari – San Gavino, Cagliari – Iglesias et Cagliari – Carbonia pour remplacer les anciens ALn 663/668 et D345 / 445. Dix de ces nouveaux autorails roulent donc maintenant sur ce réseau insulaire.
>>> FS Italiane.it – Trenitalia, Sardegna: completata oggi la prima tranche di fornitura di nuovi treni

Trafic fret

CRRC-Fast-train-freightChine – Présentation d’un train de marchandises pour battre le record de vitesse avec 350 km/h – Le constructeur de trains chinois CRRC Tangshan a présenté son nouveau train à grande vitesse, conçu pour transporter des marchandises à une vitesse de 350 kilomètres à l’heure. Le nouveau type de train est sorti de la chaîne de production de Tangshan, dans la province du Hebei, au nord de la Chine. Ce train est fabriqué par CRRC et compte huit wagons avec portes de chargement de 2,9 mètres de large pour assurer un chargement et un déchargement rapides de mini-conteneurs. Selon des sources médiatiques, ce n’est pas seulement le train de marchandises le plus rapide au monde, mais il peut également être utilisé à des températures extrêmes: entre -25 degrés Celsius et 40 degrés Celsius. La livraison express de marchandises est de plus en plus demandée avec le boom actuel du commerce électronique, et l’Italie a déjà lancé son Mercitalia Fast entre Naples et Bologne. En Belgique, la plateforme aéroportuaire de Liège attend depuis des années le TGV Fret Carex, toujours au stade de l’idée aujourd’hui.
>>> Railtech.com – China presents freight train to break speed record with 350 kmph

Arcese-train-trailerItalie/Allemagne – Les logisticiens Arcese et SMET démarrent un nouveau trafic – Arcese et SMET, deux logisticiens, ont démarré ce lundi un nouveau service de fret intermodal intégralement P400 via la Suisse entre l’Interporto de Bologne et le terminal nord de TKN à Cologne. La partie ferroviaire est confiée à TX-Logistics, filiale du groupe FS. Le contrat prévoit 5 départs par semaine et un temps de transit de moins de 20 heures. Le train Bologne-Cologne passera par le nouveau tunnel de base du Ceneri, qui a ouvert le 4 septembre dernier et a rendu le corridor ferroviaire Rotterdam-Gênes encore plus efficace. La nouvelle connexion intermodale permettra de retirer 15.000 camions des autoroutes et engendrera une économie d’environ 28.000 tonnes de CO2.
>>> Corriere Trasporto.it – Gruppo SMET e Arcese attivano nuovo servizio intermodale

Captrain-ItaliaItalie – Captrain Italia rejoint l’association européenne ERFA – Fondé en 1998, Captrain Italia est une filiale de la SNCF a obtenu la licence ferroviaire et le certificat de sécurité en 2006, devenant ainsi la première filiale du groupe SNCF en Europe à opérer en tant qu’entreprise ferroviaire. Cette filiale vient de rejoindre l’European Rail Freight Association (ERFA), une association de lobbying fondée en 2002, qui est en réalité la voix des nouveaux entrants pour soutenir la vision européenne d’un marché ferroviaire libéralisé. Tous les membres de l’ERFA partagent l’engagement d’œuvrer pour un marché ferroviaire unique européen non discriminatoire, compétitif et innovant en promouvant des conditions de marché attractives, équitables et transparentes pour toutes les entreprises ferroviaires. L’ERFA compte 30 membres.
>>> Actu Transport-Logistique – Captrain Italia rejoint l’ERFA

Captrain-ItaliaPortugal – Medway investit 10 millions d’euros dans la révision des locomotives électriques – Medway investit actuellement 10 millions d’euros pour la révision périodique de son parc de locomotives électriques LE4700, des Eurosprinter du constructeur Siemens, analogues aux séries 18/19 belges. Mises en service en 2009 chez l’opérateur historique CP Carga, certaines machines ont rejoint les rangs de l’opérateur privé Medway (du groupe maritime MSC), qui a de très grandes ambitions au Portugal et en Espagne. C’est Simef, une joint-venture entre Siemens et EMEF, qui se chargera de ce programme, tant pour les CP que pour Medway. Comme partout en Europe, on constate donc que les constructeurs sont de plus en plus impliqués dans la maintenance et les grandes révisions de leur propres produits.
>>> Revista Cargo – Medway investe 10 milhões de euros na revisão de locomotivas eléctricas

Industrie

StadlerAllemagne – Stadler Pankow devient Stadler Deutschland – Stadler change de nom commercial et devient Stadler Deutschland GmbH. Cette firme d’origine suisse a pu profiter du créneau laisser ouvert par la vente de certaines usines dont ne voulaient plus les grands groupes. Le site de Pankow appartenait à l’origine à ADtranz, racheté par Bombardier 2001 sous réserve de se défaire de quelques usines pour s’aligner aux exigences anti-trust de l’Allemagne. C’est ainsi que l’usine de Pankow ainsi que les licences de fabrication des véhicules Regioshuttle et Variobahn furent revendues à Stadler. Depuis, l’entreprise n’a cessé de croître en Allemagne, avec ses filiales opérationnelles Stadler Rail Service Deutschland GmbH, Stadler Chemnitz GmbH et Stadler Mannheim GmbH, totalisant environ 1.700 collaborateurs à Berlin, Brandebourg, Rhénanie du Nord-Westphalie, Bade-Wurtemberg et Saxe. Stadler investira jusqu’à 70 millions d’euros dans l’agrandissement du site berlinois. En fonction des futures commandes, un centre logistique devrait y être ajouté dans une étape ultérieure.
>>> Jarnvagsnyheter.se – Stadler Pankow blir Stadler Deutschland

Partager cet article :

Facebook Twitter Linkedin

Prochaine livraison : le 20 janvier 2021

>>> Retrouvez toutes nos infos et analyses
Souscrivez par mail pour être tenu informé des derniers développements ferroviaires
cc-byncnd

Publié par

Frédéric de Kemmeter

Cliquez sur la photo pour LinkedIn Analyste ferroviaire & Mobilité - Rédacteur freelance - Observateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités plus complexes que des slogans faciles http://mediarail.be/index.htm