Mediarail.be – Rail Europe News

Accueil » Fret ferroviaire » EuroCarex enfin sur les rails en Belgique ?

EuroCarex enfin sur les rails en Belgique ?

26/01/2021 – Par Frédéric de Kemmeter – Signalisation ferroviaire
Abonnez-vous au blog (ci-contre)

EuroCarex (acronyme de CArgo Rail EXpress) est un projet européen de réseau de fret express léger par rail, lancé en 2009, axé sur les petits colis, un segment qui a complètement disparu du paysage ferroviaire dans de nombreuses entreprises ferroviaires d’Europe. L’idée est d’utiliser des TGV cargo entre les grandes capitales et villes européennes sur des distances de 200 à 500 kilomètres. On voit en effet fréquemment l’utilisation de camions pour distribuer le fret aérien des grandes plateformes aéroportuaires vers des villes dans un rayon analogue. Pourquoi alors ne pas utiliser un train complet pour remplacer ce charrois ?

Pour la concrétisation, l’idée a eu du mal à prendre son envol. La Poste n’utilise plus le train et le segment des petits colis a été repris par de très gros intégrateurs mondiaux, comme Fedex, DHL, UPS et quelques autres. Côté rail, les TGV Cargo n’ont existé – ou existent -, que dans deux cas en Europe :

  • en France avec le TGV Postal, qui pouvait emporter 61 tonnes de courrier/colis, et qui appartient au passé puisque ce service s’est arrêté définitivement en juin 2015 ;
  • en Italie depuis novembre 2018, avec le lancement du FAST Mercitalia, un train à grande vitesse ETR500 excédentaire, et qui a été modifié pour accepter les palettes roulantes (photo). Ce service circule entre Caserta Marcianise et l’interporto de Bologne, à raison d’un aller retour par jour sur 600km.

Un troisième cas est en cours de test actuellement en Chine, où le constructeur CRRC a sorti une rame de 200m assorties de grandes portes pour, dit-on, mais c’est à vérifier, l’embarquement de palettes à l’aide de mini robot. C’est en tout cas ce que montre la vidéo, mais c’est à prendre avec quelques précautions :

L’autre aspect concret est l’obligation d’avoir un railport adapté. Il ne s’agit pas de débarquer les palettes roulantes sur un simple parking comme dans le cas de l’aérien, mais d’avoir un quai dédié directement contigu à un entrepôt. Les italiens ont pu réaménager un entrepôt existant et inutilisé à moindre frais, mais ce n’est pas le cas pour les plateformes visées par EuroCarex, qui demande des installations neuves. De plus, les italiens ont bénéficié de raccordements ferroviaires existants à Marcianise et Bologne, lesquels sont encore à construire dans le cadre d’EuroCarex, ce qui implique de toucher à la signalisation du réseau ferré existant, ce qui n’est pas gratuit…

Clamoroso. Lo scalo merci ferroviario Maddaloni-Marcianise (il più grande  del Sud) verso la chiusura - GiornaleNews

Le volet belge de ce dossier mise sur l’aéroport de Liège, une plateforme « tout fret » idéalement située en bordure d’un nœud autoroutier où convergent 7 autoroutes européennes le reliant directement à la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg, mais aussi avec la convergence de lignes ferroviaires, dont les deux lignes à grande vitesse L2 et L3 (Bruxelles-Liège-Aix-la-Chapelle). Liège est le royaume du petit colis, mais actuellement avec le binôme avion/camion. C’est ici qu’EuroCarex pourrait trouver son créneau.

Au Parlement wallon, lors des échanges en commission «Aéroports» d’hier lundi, le projet EuroCarex devrait selon la presse recevoir un coup d’accélérateur sous forme d’un subside de 60 millions d’euros. Cette somme fait partie des «fiches» du plan de relance dont bénéficie la Belgique, et donc la Wallonie, et qui doit être présentée à la commission européenne auprès de laquelle les moyens seront sollicités. Le ministre régional en charge de ce dossier espère un permis d’urbanisme dans le courant de cette année pour la construction du railport.

Les temps semblent propices à la montée en puissance de l’e-commerce. Il est donc impératif à ce que le rail… ne rate pas le train en marche. En attendant la concrétisation en terres liégeoises, on vous laisse avec ces images du FAST Mercitalia, seul exemplaire exploité à ce jour…

Partager cet article :

Facebook Twitter Linkedin

Dans la même veine :

LogistiqueComment le rail devrait se reconnecter à la logistique
09/11/2020 – Comment le rail peut-il augmenter ses parts de marché ? En optant davantage pour une orientation logistique


Francfort_1Projet de recherche à Francfort concernant la logistique urbaine
17/05/2020 – Une équipe de l’université de Francfort a analysé ce que pourrait apporté un tram logistique pour la livraison des colis en centre-ville. Différentes configurations de livraisons ont été testées.


Aero_Ferro_2Quand l’avion va inspirer le fret ferroviaire
18/09/2019 – Comment booster l’innovation dans le fret ferroviaire ? En étudiant… le fret aérien. Explications…


Cargo Sous Terrain_LogistiqueLa Suisse prépare un réseau de fret souterrain automatisé
03/10/2018 – Un consortium privé suisse prévoit de construire un réseau de fret souterrain, avec navettes automatisées. Les CFF et la grande distribution sont de la partie. Le parcours législatifs démarre…


>>> D’autres news sur nos newsletters hebdomadaires.
Souscrivez par mail pour être tenu informé des derniers développements ferroviaires
cc-byncnd

L’auteur de ce blog


Frédéric de Kemmeter
Train & signalisation - Observateur ferroviaire depuis plus de 30 ans. Comment le chemin de fer évolue-t-il ? Ouvrons les yeux sur des réalités plus complexes que des slogans faciles

Restez au courant des dernières analyses et news du monde ferroviaire

Photos de Flickr

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :