Les chroniques ferroviaires de Mediarail.be

Accueil » Articles » Gouvernance ferroviaire

Gouvernance ferroviaire

Le chemin de fer revient de loin. C’est une industrie de la première révolution industrielle alors que nous entrons dans la troisième. Le rail doit muer dans un environnement socio-économique radicalement différent de celui d’hier. Le XXIème siècle annonce une autre forme de gouvernance et des coûts de production à revoir. Il ne faut pas sous-estimer ce domaine où l’objectif principal est de faire mieux avec moins d’argent public.

Chaque pays développe aussi sa propre gouvernance de l’éco-système ferroviaire. Cela nous donne un patchwork permettant la comparaison. On retiendra l’importance de l’influence culturelle et politique nationale dans la gestion de la chose publique, ce qui déteint sur la gouvernance ferroviaire :

Et au-delà de cela, qui s’occupe du chemin de fer ? Beaucoup de monde, que ce soit au niveau institutionnel ou intergouvernemental, ou à l’échelon régional ou sectoriel. Le rail et son environnement institutionnel, c’est très vaste et on détaille cela sur le site technique :

Quels résultats ? ILs sont très variés à travers l’Europe. Aussi, un petit tableau reprenant un état des lieux de la gouvernance ferroviaire permet de synthétiser l’impact des directives européennes sur l’écosystème ferroviaire.


Articles/Analyses

Digital-5Ces vingt dernières années qui ont changé le train
11-09-2017 – Alors qu’on assiste encore à quelques agitations revendiquant un utopique retour en arrière, il n’est pas inutile de regarder ces vingt dernières années qui ont changé le train : mutation du service au public, mutation de la société, leadership de l’industrie et nouveaux acteurs de terrain ont indéniablement fait bouger les lignes. Voyons cela plus en détail.


Eurobahn_Hugh LlewelynNuances sur la privatisation du rail : de quoi parle-t-on vraiment ?
27-08-2017 – Ces derniers temps le terme « privatisation du rail » est agité à toutes les sauces afin d’entretenir, du côté de l’Europe francophone, une dramaturgie idéologique sur la définition du service public. Ce que les autres font, c’est forcément mauvais ? Remettons l’église au milieu du village.


aaOui, le train peut croître, si…
16/05/2016 – Le post précédent avait quelque peu suscité l’interrogation, et on le comprend. Le titre volontiers provocateur était issu d’un article de blog du même acabi. Le train va-t-il s’effondrer ? Assurément, non. Mais il y a des conditions


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Photos de Flickr

Follow me on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :